Valeur alimentaire du trèfle blanc

  Au stade végétatif Au stade floraison
Unités Fourragères Viande
(U.F.V. par kg de M.S.)
1,06 0,93
Unités Fourragères Lait
(U.F.L. par kg de M.S.)
1,09 0,98
P.D.I.N.
(g/kg de M.S.)
156 128
P.D.I.E.
(g/kg de M.S.)
115 101
M.A.D.
(g/kg de M.S.)
208 158

Parce que la valeur alimentaire du trèfle blanc est très élevée (voir tableau ci-dessus), la valeur alimentaire d'une association est pratiquement toujours supérieure à celle de la graminée cultivée pure.

Mais est-ce suffisant pour conseiller de mettre du trèfle blanc dans toutes les prairies ? Sans doute pas car, si la qualité est une bonne chose, il faut aussi disposer de la quantité.

Est-on sûr que la production de matière sèche de la prairie n'est pas diminuée par la présence du trèfle ?

Enfin, quelles sont les performances que l'on peut obtenir des animaux ?

Si l'on compare les productions d'une prairie de graminée pure recevant une forte dose d'azote et d'une prairie composée d'une association graminée/trèfle blanc, la production de l'association est souvent légèrement inférieure. On peut toutefois compter sur 9 à 12 tonnes de matière sèche par hectare et par an.

De plus, l'appétence du trèfle blanc est telle que les animaux qui pâturent une association consomment davantage d'herbe que lorsqu'ils disposent d'une graminée pure, même quand il s'agit d'un ray grass anglais. C'est ce que l'expérimentation a montré sur des animaux nourris à volonté avec une association ou avec une graminée pure.

Enfin, confirmée par de nombreuses études, la digestibilité très élevée du trèfle blanc (75 à 85 %) augmente le niveau moyen de digestibilité de la ration. De plus, contrairement à ce qui se passe avec une graminée, ce taux de digestibilité diminue très lentement lorsque l'herbe vieillit.

Dans un essai, lorsque la proportion de trèfle blanc dans la ration alimentaire passait de 25 à 70 %, l'augmentation de la consommation a été de 12 % pour des agneaux, de 20 % pour des bovins de 200 kg, de 5 % pour des brebis allaitantes et de 12 % sur des vaches laitières.

Avec une association ray grass anglais trèfle blanc bien conduite et recevant éventuellement un peu d'azote au printemps, de jeunes bovins obtiennent des gains de poids vif équivalents à ceux obtenus avec du ray grass anglais pur recevant 250 unités d'azote.


Le trèfle blanc permet de rendre plus régulière la production d'herbe au cours de l'année car il pousse tard au printemps et davantage en été.

En effet, seules les feuilles du trèfle sont consommées et leur composition chimique varie peu avec le temps. Par contre, dans le cas d'une graminée, lors de la première pousse de printemps, le vieillissement entraîne une augmentation de la proportion de tiges dans le fourrage et donc une diminution de la digestibilité. D'autres études permettent d'attribuer au trèfle blanc une très bonne efficacité alimentaire. Les aliments, en particulier chez la vache laitière, seraient mieux utilisés en présence de trèfle blanc dans la ration. Et cela se traduit par une augmentation de la quantité de fourrage ingéré. Beaucoup d'éleveurs l'ont eux-mêmes constaté.

La présence de trèfle blanc dans les pâtures améliore ainsi l'efficacité du pâturage et permet d'obtenir des productions élevées, sans nécessiter des compléments importants en aliments concentrés.


Les associations graminée trèfle blanc présentent d'autres avantages dont le plus important est une appréciable économie d'engrais azoté. On estime à environ 200 à 250 kg la quantité d'azote fixée chaque année par hectare de trèfle blanc. Dans les régions où l'été n'est pas trop sec, les associations graminée trèfle blanc permettent en outre de régulariser à cette saison la production des prairies.

Le trèfle blanc dispose d'une efficacité alimentaire remarquable. Des essais ont montré que des vaches laitières pâturant une association de dactyle et de 15 à 30 % de trèfle blanc produisent 6 à 8 % de lait en plus que des animaux pâturant au même moment la même quantité totale de dactyle pur.


Fiche de synthèse trèfle blanc   -    ^ Haut de page     < Page précédente -