Le contrôle officiel et l'inscription des variétés

La réglementation impose 3 années de tests avant qu'une variété de plante fourragère puisse être Inscrite au Catalogue Officiel français des espèces et variétés.

Site expérimental

Un jury indépendant

Les nouvelles variétés sont inscrites par le Ministère de l'Agriculture sur proposition du Comité Technique Permanent de la Sélection (C.T.P.S.). Ce comité est un jury qui rassemble l'ensemble des intervenants de la filière semences. Il comprend des représentants des organisations professionnelles semencières, de l'Administration, du G.N.I.S., des agriculteurs-multiplicateurs et enfin des éleveurs.

Les rapports qui sont soumis au C.T.P.S. sont Instruits par le G.E.V.E.S. (Groupe d'Études et de Contrôle des Variétés et des Semences).

La preuve de la nouveauté

Le vérifie que la variété qui lui est présentée est vraiment différente des autres variétés déjà inscrites. Il s'assure également de son homogénéité et de sa stabilité dans le temps, c'est-à-dire que les caractères de la variété n'évoluent pas au cours des générations de multiplication.

Sites d'expérimentation officiels des graminées et légumineuses (?) fourragères

Les ingénieurs du GEVES (?) réalisent de nombreux contrôles à partir de 5 à 10 lieux d'expérimentation selon les espèces. Ces lieux sont répartis dans différentes régions de France



Mesure de la matière sèche en étuve

L'étude de l'intérêt de la nouvelle variété

Les essais sont réalisés sur des micro-parcelles en différents lieux de France. Pour chaque variété, on note pendant 3 ans les dates de réalisation des stades, le rendement, et selon les espèces et les lieux, la résistance (?) aux maladies, au froid, â la sécheresse, à la verse (?)...
Pour contrôler le rendement, on réalise entre 4 et 7 coupes par an. Sur chacune de ces coupes, la récolte est pesée et la teneur en matière sèche analysée. Pour le ray-grass anglais, la fétuque élevée et le dactyle, on mesure également, depuis 1995, l'appétibilité (?). Cette mesure se fait avec des moutons au pâturage.


La garantie d'une amélioration

Pour juger une variété, on prend en compte une liste de critères variables selon les espèces. Chaque critère est affecté d'un coefficient en fonction des priorités d'amélioration pour l'espèce. Pour être Inscrite, la variété doit être jugée meilleure que les variétés témoins (?).


Haut de page     < Le parcours de la sélection - Les résultats acquis >